Concert du 12 août 2020

Du vent par tous les temps

Jean-Philippe Mathieu, hautbois
Dominique Bréda, orgue

  • G.F. HAENDEL (1685-1759): Sonate pour flûte et orgue
    arrangement pour hautbois et orgue
  • J.S. BACH (1685-1750): Toccata, adagio et fugue en do majeur pour orgue BWV 564
  • B. BRITTEN (1913-1976) : 2 Métamorphoses pour hautbois solo (Pan- Bacchus)
  • G. LITAIZE (1909-1991): Pièce en trio pour orgue
  • G. HOMILIUS (1714-1785): 2 chorals
    « Schmücke dich o liebe Seele »
    « Wer nun den lieben Gott »
    (arrangement pour hautbois et orgue : Dominique Bréda)
  • J. PACHELBEL (1653-1706): Partita pour orgue sur le choral « Wass Gott tut, dass ist voll getan »
  • J.N. HUMMEL (1778-1837 ) Thème et variations pour hautbois et orgue

Concert du 29 juillet 2020

Laurent Jochum, orgue

  • J.S. BACH (1685-1750) : Passacaille et thème fugué en do m BWV 582
  • J.S. BACH : Choral de Leipzig « Schücke dich, o liebe Seele » BWV 654
  • F. MENDELSSOHN (1809-1847) : 6ème sonate en ré mineur
  • J. BRAHMS (1833-1897) : Choral « Herzlich tut mich verlangen op.122
  • S. BARBER (1910-1981) : Agnus Dei
  • C. FRANCK (1822-1890) : Pièce héroïque

Titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de l’église Saint Jean-Baptiste de Belleville à Paris, où il succède à de grands musiciens comme Pierre Vidal, et de l’orgue de la chapelle du collège et lycée Saint Louis-de-Gonzague, Laurent Jochum accomplit depuis plus de vingt ans une carrière particulièrement éclectique.
Originaire de Thionville, fils et petit-fils d’organiste liturgique, il découvre l’orgue dès son plus jeune âge. Il débute toutefois ses études musicales par l’apprentissage du piano avant de rejoindre la classe d’orgue de Raphaëlle Garreau de Labarre. Il poursuit son enseignement auprès d’André Stricker au conservatoire de Strasbourg, puis de Louis Robilliard à Lyon, où il obtient un premier prix avec félicitations à l’unanimité du jury et un premier prix de perfectionnement. Il complète et enrichit sa formation auprès de professeurs de renom tels que Vincent Warnier, Jean-Charles Ablitzer, Jean Boyer ou encore Thierry Escaich. Il est lauréat de plusieurs concours, notamment le concours international d’orgue de Lorraine et, en 1999, le grand prix d’orgue inter-conservatoires d’Angers nouvellement appelé prix Jean-Louis Florentz-Académie des Beaux-Arts, décerné par un jury que préside Thierry Escaich.

Depuis, Laurent Jochum se produit régulièrement, en récital ou avec diverses formations instrumentales et vocales, en France et à l’étranger. Il a joué notamment à de prestigieuses tribunes à Paris (Cathédrale Notre-Dame, Saint-Etienne-du-Mont, La Madeleine, Sainte Clotilde), et en Province. Il est régulièrement l’invité de grands festivals tels que ceux de Bordeaux, Guîtres, Saint Rémy-de-Provence, Roquevaire, Saint-Malo, Thionville, Saint Bertrand de Comminges… A l’étranger, il est convié en République tchèque, Pologne, Angleterre, Suisse, Grèce, Italie, Azerbaidjan, Oman, ainsi qu’au Luxembourg, au Canada et aux Etats-Unis. Il est également sollicité pour participer aux concerts d’inauguration et se produit avec des artistes renommés, l’organiste Vincent Warnier, la violoniste Marina Chiche, le sopraniste Fabrice di Falco, le baryton Philippe Brocard, soliste du chœur de l’armée Française.

Sa double formation en piano et orgue le conduit par ailleurs à être accompagnateur des petits chanteurs de Saint-Marc sous la direction de Nicolas Porte puis celui du chœur de l’armée française en 2000. Actuellement, il accompagne la maîtrise Saint Louis de Gonzague de Sophie Chiu ainsi que les chœurs Francis Bardot (chœur d’enfants, jeune chœur et ensemble vocal d’Ile-de-France), ce qui l’amène à se produire au sein de très beaux orchestres (Orchestre Colonne, Orchestre Bel’Arte).

Titulaire d’un CAPES de Musicologie, il lui tient à cœur de consacrer une partie de sa vie musicale à des activités pédagogiques. Professeur d’éducation musicale dans un collège parisien, il multiplie les projets et initiatives à l’adresse des plus jeunes.


Servi par une excellente technique, son répertoire s’étend de la musique baroque aux grands chefs d’œuvres contemporains, en passant par la musique romantique et symphonique du XIXème siècle, dont il a effectué des enregistrements salués par la critique.
http://www.laurentjochum.fr/

Concert du 15 juillet 2020

Hommage à Louis Vierne

Diego Innocenzi, orgue

  • Dietrich Buxtehude (1637-1707) : Prélude, fugue et chaconne
  • François Couperin (1668-1733) : Tierce en taille (extrait de la Messe propre pour les couvents de religieux et religieuses)
  • Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Toccata et fugue en ré mineur BWV 538
  • Édouard Batiste (1820-1876) : Offertoire de Sainte Cécile op. 10
  • César Franck (1822-1890) : Cantabile (extrait des Trois Pièces)
  • Louis Vierne (1870-1937) : Andante et Final (extraits de la Première symphonie op. 14)

Diego Innocenzi est titulaire des orgues du Victoria Hall et des temples de Vandœuvres et de Saint-Gervais à Genève. Il enseigne aussi l’orgue au Conservatoire de Musique de Genève. Né en Argentine en 1971, Diego Innocenzi a commencé ses études musicales à Buenos Aires où il a obtenu un diplôme de piano et a été titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de San Isidro, sa ville natale. Il poursuit sa formation au Conservatoire de Musique de Genève dans la classe de Lionel Rogg où il remporte un premier Prix de virtuosité en 1999 puis auprès de Marie-Claire Alain à Paris. Il entre ensuite dans la classe de direction chorale de Michel Corboz au Conservatoire de Musique de Genève, où il obtient le Diplôme de chef de chœur en 2003.

Depuis de nombreuses années, Diego Innocenzi mène des recherches sur l’interprétation historique de la musique sacrée et du répertoire pour orgue des XIXe et XX e siècles qui l’ont conduit à donner des conférences et des master-classes en Europe et aux États-Unis. Ces investigations ont débouché sur plusieurs enregistrements d’œuvres pour la plupart inédites pour le label Aeolus : intégrale de l’œuvre pour orgue et des motets de César Franck en deux volumes en collaboration avec Les solistes-de-Lyon-Bernard Tétu ; double album d’œuvres inédites pour orgue d’Edouard Batiste ; musique de chambre avec orgue de Théodore Dubois.

Afin de renouveler la forme des concerts d’orgue et de musique sacrée, il a organisé le Festival d’automne à Vandœuvres consacré à la musique de chambre avec orgue (2002-2010), des cycles de cultes choraux et de cultes cantates, des marathons d’orgue lors des Fêtes de la musique de Genève, un Festival de Psaumes dans le cadre de Calvin-09 et des spectacle mêlant danse contemporaine, vidéo-projection et orgue.

Diego Innocenzi s’est produit dans le monde entier, en Europe, aux États- Unis, en Amérique latine et en Russie. Il est actuellement directeur artistique du Festival d’orgue de Chamonix.

www.diegoinnocenzi.com

Concert du 14 août 2019

Musique française

Thibaut Duret, orgue

  • François Couperin :
    Offertoire sur les Grands Jeux de la messe des paroisses
  • Thierry Escaich :
    Eaux natales & Vers l’Espérance
  • Charles Marie Widor :
    Allegro vivace de la symphonie nºV
  • Maurice Duruflé :
    Suite : Prélude, Sicilienne & Toccata

Thibaut Duret est organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale de Chambéry. En savoir plus…