Concert : le 11 août 2021 à 18h30, basilique St François, Thonon

Françoise MASSET, soprano
Elise LEONARD, orgue

« ORGUES EN MIROIR»

Ce concert entrainera le public de l’orgue  de la Basilique à celui de St Hippolyte, dans un dialogue entre œuvres anciennes et contemporaines, entre la voix et l’orgue, entre deux instruments d’esthétiques différentes. Un programme souhaité varié, coloré et souriant, proposé par deux musiciennes de grand talent.

Entrée libre, libre participation aux frais.
Attention : conformément aux nouvelles règles sanitaires en vigueur, l’accès à ce concert est soumis à la présentation d’un passe sanitaire valide. Merci de votre compréhension.

Programme :

Avec l’orgue Xavier Silbermann de la Basilique :

  • Jean-Pierre Leguay (né en 1939) : Prélude VIII pour orgue /1965-1969
  • Arthur Honegger (1892-1955) : Psaume 34 « Jamais ne cesserai » (Théodore de Bèze) / 1941, puis Panis angelicus /1943
  • Jehan Alain (1911-1940) : Deux danses à Agni Yavishta pour orgue /1934, Vocalise dorienne /1937, Le Jardin suspendu pour orgue /1934
  • Christophe Marchand (né en 1972) : Stella Splendens in Monte /2016, d’après le Livre Vermeil de Montserrat du XIVe siècle

Dans le chœur de St Hippolyte : 

  • Philippe Leroux (né en 1959) : Ma belle, si tu voulais… sur une chanson du XVIIIe siècle d’auteur anonyme (« Aux marches du palais ») pour voix solo / 1997

Avec l’orgue de l’église St Hippolyte :

  • Christophe Marchand : Saltarello, extrait de Orchésographie pour orgue / 2009-2012
  • Alessandro Grandi (1590-1630) : O quam tu pulchra es, Cantabo Domino
  • Louis Marchand (1669-1732) : Duo, extrait du Premier Livre d’orgue 1700
  • André Campra (1660-1744) : Salve Regina , motet à voix seule du Livre Premier 1695
  • Louis Marchand : Fond d’orgue, extrait du Premier Livre d’orgue
  • André Campra : Jubilate Deo, motet à voix seule du Livre Second 1700
  • Louis Marchand : Dialogue, extrait de la Suite en Ut du Deuxième Livre d’orgue

Françoise Masset nous fait l’amitié de revenir à Thonon. Reconnue comme « l’une de nos rares, de nos dernières diseuses », elle interprète sur scène, en concert et au disque, un répertoire diversifié, du baroque au contemporain, qui témoigne de sa curiosité et de son goût pour les rencontres musicales. Sur scène, elle a créé la Médée de Michèle Reverdy à l’Opéra de Lyon et chanté ces dernières années dans Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau, Le Couronnement de Poppée et Il Ritorno d’Ulisse de Claudio Monteverdi (Les Paladins/J. Correas), La Petite Renarde rusée de Janacek (TM+/L. Cuniot) et L’Enfant et les sortilèges de Ravel (Musica Nigella/T. Nemoto). Elle privilégie le récital et la musique de chambre, et crée des programmes originaux avec La Gioannina/R. Cassaigne et N. Breeedijk et Les Musiciens de Saint Julien/F. Lazarevitch. Elle a reçu l’Orphée d’Or 2010 de la meilleure interprète de mélodies pour l’album Les Compositeurs de Marceline Desbordes-Valmore et enregistré récemment avec la pianiste Anne Le Bozec pour le label Hortus, deux programmes consacrés à la Première Guerre mondiale.

 

Elise Léonard commence l’orgue à l’âge de huit ans au CRD de Charleville-Mézières dans la classe de Pascale Rouet.

Elle sera ensuite élève au CRR de Reims avec Jean-Philippe Fetzer et Pierre Méa. Après une année de perfectionnement au CRR de Rueil-Malmaison auprès de François-Henri Houbart, elle intègre la classe d’orgue du Conservatoires National Supérieur de Musique de Paris afin de suivre les enseignements d’Olivier Latry et Michel Bouvard. Elle y obtient le Diplôme de Formation Supérieure mention très bien.

Depuis toujours motivée à l’idée d’enseigner, Elise Léonard suit ensuite les cours de la formation pédagogique du CNSMDP et obtient le Certificat d’aptitude à l’enseignement de l’orgue.

Actuellement professeur d’orgue au CRD du Havre et titulaire de l’orgue classique français de l’église Notre-Dame des Vertus à Aubervilliers ,elle se produit régulièrement en concert en France et en Europe tant en soliste que dans diverses formations. (Orgue et danse, orgue et violoncelle, orgue et chant…).

Attention : conformément aux nouvelles règles en vigueur, l’accès à ce concert est soumis à la présentation d’un passe sanitaire valide. Merci de votre compréhension.